Coronavirus: l’état d’urgence sanitaire prolongé au 10 mars au Maroc

Coronavirus: l’état d’urgence sanitaire prolongé au 10 mars au Maroc

L’état d’urgence sanitaire en vigueur au Maroc depuis la mi-mars a été à nouveau prolongé d’un mois pour juguler la pandémie de coronavirus dans le royaume, a annoncé jeudi le gouvernement. « Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire sur tout le territoire national jusqu’au 10 mars, et ce dans le cadre des efforts de lutte contre la propagation de la pandémie », rapporte l’agence MAP.

La campagne nationale de vaccination lancée fin janvier a déjà bénéficié à plus de 300.000 personnes, selon le ministère de la Santé. L’objectif affiché est de vacciner, gratuitement et progressivement, environ 25 des 35 millions d’habitants.

Le royaume a opté pour les vaccins britannique Astrazeneca et chinois Sinopharm, misant sur la vaccination pour un retour progressif à une vie normale.

Les autorités marocaines ont aussi prolongé mardi, de deux semaines et jusqu’au 16 février, le couvre-feu nocturne imposé fin décembre dans tout le pays pour compléter différentes mesures restrictives prises dans différentes localités.

La pandémie régresse au Maroc avec en moyenne 800 cas par jour. Le pays a comptabilisé depuis la mi-mars un total de 473.000 cas de contamination, dont 8323 décès.

Le gouvernement a également approuvé jeudi un projet de décret portant sur la création du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, levier d’un plan de relance économique, doté d’un budget initial d’environ 1,3 milliard d’euros.

La crise sanitaire a eu un impact désastreux sur l’économie du pays, qui s’est contractée de 6,3% en 2020, selon la Banque centrale marocaine. Le taux de chômage a bondi à 11,9% en 2020, contre 9,2% l’année précédente, en raison de la crise sanitaire et de la sécheresse.

Que pensez-vous de cet article?