RDCongo: Lambert Mende abandonné par certains des siens

RDCongo: Lambert Mende abandonné par certains des siens

Après l’annonce, mi-janvier, du ralliement de Lambert Mende à l’Union sacrée du président Félix Tshisekedi, trois partis membres du regroupement politique du transfuge ont renié sa démarche au nom de « la loyauté ».

Les parti CDR, d’Alain Atundu-Liongo, PFC, d’Auguy Kipasa Kitakya et UR, membres du regroupement politique CCU et Alliés dont Lambert Mende a annoncé le ralliement à l’Union sacrée, ont « pris acte » de la décision de l’ex-porte-voix kabiliste « de quitter le FCC » (Front commun pour le Congo, coalition kabiliste).

« Ne pouvant nous associer à cette décision, aux motivations turbides et peu convaincantes, nous avons décidé de rester dans le FCC par loyauté et de quitter par conséquent le regroupement poltique CCU et Alliés ».

Les partis signataires de la déclaration, datée du dimanche 24 janvier, remarquent que, nonobstant la liberté d’opinion garantie par la Constitution du Congo, « toutes ces transhumances, sans raison valable, tant sur le plan moral que politique, donnent une connotation d’immoralité à ces actes, pourtant démocratiques, posés sans considération des convictions et des engagements politiques, seulement par souci de sauvegarder, dans les circonstances actuelles, certaines position au sein des institutions ».

Et la déclaration de conclure que « toutes des défections au bénéfice de l’Union sacrée sont l’évidente expression des relations illégitimes entre le président Tshisekedi et des personnalités du FCC ». Les trois partis forment désormais la Ligue des Patriotes, indiquent-ils.

Pour lire la déclaration complète cliquez ici.

Que pensez-vous de cet article?