RDC: cinq policiers tués lors d’affrontements avec une milice Twa au Kasaï

RDC: cinq policiers tués lors d’affrontements avec une milice Twa au Kasaï

Cinq policiers congolais ont été tués samedi lors d’affrontements avec une milice de Twa (Pygmées) au Kasaï (centre de la République démocratique du Congo), a rapporté lundi le média en ligne Actualité.cd, citant des sources locales. Selon l’administrateur du territoire de Mweka, Franck Pongo, des jeunes armés de fusils de chasse, de flèches, de lances et de machettes sont entrés mercredi dans la localité de Batwa Kadimba, située à 195 Km au nord de la ville de Mweka.

« Nous avons dépêché le samedi des policiers pour rétablir l’ordre public. Malheureusement, à leur arrivée, ils ont été attaqués par les miliciens qui ont tué les cinq policiers car ils étaient moins nombreux que les miliciens », a expliqué M. Pongo.

Selon l’administrateur du territoire, le chef de cette milice, un certain Katende, a chassé tous les services publics de Batwa Kadimba et a installé sa propre administration. Il a déclaré appartenir désormais à la province voisine du Kasaï central.

Pongo a précisé à Actualité.cd avoir réquisitionné des militaires des Forces armées de la RDC (FARDC) afin de rétablir l’ordre public.

En août dernier, près d’une cinquantaine des Twa arrivés à Kananga avaient organisé une manifestation et remis un mémorandum à la Monusco (la Mission de l’ONU en RDC). Ils se disaient être marginalisés dans la province du Kasaï et revendiquaient leur propre territoire, attaché au Kasaï Central.

En RDC, la minorité pygmée (les Twa) représente environ un pour cent de la population.

La région du Kasaï avait été secouée en 2016-2017 par des violences meurtrières provoquées par la rébellion Kamuina Nsapu, du nom d’un chef coutumier tué dans une opération militaire et des forces de sécurité. Ces violences avaient fait au moins 3.400 morts et plusieurs milliers de déplacés.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos