RDC: libération de l’ex-aide de camp de Laurent-Désiré Kabila, Eddy Kapend

RDC: libération de l’ex-aide de camp de Laurent-Désiré Kabila, Eddy Kapend

L’ex-aide de camp du président congolais Laurent-Désiré Kabila, assassiné en janvier 2001, le colonel Eddy Kapend Irung, et certains de ses coaccusés condamnés à mort pour cet assassinat ont été libérés vendredi après avoir bénéficié d’une grâce présidentielle, ont rapporté des médias locaux. Eddy Kapend a quitté en matinée la prison centrale de Makala (alias Centre pénitencier et de rééducation de Kinshasa, CPRK) sous les applaudissements et les cris de joie d’une centaine de ses partisans, selon des images circulant sur les réseaux sociaux.

L’ancien aide de camp de Laurent-Désiré Kabila a passé pres de vingt ans en prison. Il avait été condamné à mort en janvier 2003, tout comme 29 autres prévenus pour « attentat, tentative de coup d’Etat, complot, association de malfaiteurs, disparition d’armes de guerre, abandon de poste, trahison ». Ce verdict, qui n’était pas susceptible d’appel, avait été rendu par la Cour d’ordre militaire (COM) congolaise, une juridiction aujourd’hui disparue, au terme d’un procès de neuf mois.

Il a bénéficié, tout comme d’autres condamnés, d’une grâce présidentielle accordée le 31 décembre par le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, en pleine crise politique en République démocratique du Congo (RDC).

Le colonel Kapend a officiellement reçu vendredi son certificat de fin de détention lors d’une cérémonie à Makala présidée par le vice-ministre congolais de la Justice, Bernard Takahishe Ngumbi, selon le site d’information Actualité.cd.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos