L’armée rwandaise était présente en RDC dans le courant de 2020

L’armée rwandaise était présente en RDC dans le courant de 2020

Les Forces de Défense rwandaises (FDR, l’armée gouvernementale) ont été présentes dans l’est du territoire congolais au moins entre fin 2019 et octobre 2020, en dépit des dénégations de Kigali, affirme le dernier rapport des experts de l’Onu sur la République démocratique du Congo (RDC).

« De fin 2019 à début octobre 2020, des membres des Forces de défense rwandaises étaient présents dans le Nord-Kivu, où ils ont mené des opérations en violation du régime de sanctions » imposées par le Conseil de sécurité de l’Onu, indique le groupe d’experts des Nations Unies chargé de veiller au respect de l’embargo sur les armes en RDC dans ce rapport publié fin décembre.

L’embargo sur les armes en RDC décidé par le Conseil de sécurité prévoit que tout soutien armé au pays doit être formellement notifié au Comité des sanctions, ce qui n’a pas été le cas.

Le groupe d’experts explique avoir examiné des éléments de preuve (des documents et des photographies aériennes) et s’être entretenu avec vingt sources au sujet de la présence de l’armée rwandaise en RDC et des opérations militaires menées par celle-ci dans le Nord-Kivu entre la fin de 2019 et le début d’octobre 2020.

Selon les experts, la présence des FDR dans les territoires de Nyiragongo, de Rutshuru et de Masisi « a été confirmée par des officiers de la défense et de la sécurité, des sources issues de la Monusco (la Mission de l’Onu en RDC), des ex-combattants des FDLR (le groupe rebelle hutu des Forces démocratiques de Libération du Rwanda), des membres de la société civile et des chercheurs ».

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos