Coronavirus: la RDC sous couvre-feu à partir de vendredi

Coronavirus: la RDC sous couvre-feu à partir de vendredi

Un couvre-feu va être instauré à partir de vendredi dans toute la République démocratique du Congo face à la « deuxième vague » du Covid-19 qui touche surtout la capitale Kinshasa, a annoncé la présidence mercredi. Cette mesure sera en vigueur « de 21 heures à 5 heures du matin », a détaillé la présidence du plus grand pays d’Afrique subsaharienne.

La RDC, qui compte plus de 80 millions d’habitants, est relativement épargnée en nombre total de cas (un peu moins de 15.000 pour 364 décès depuis le 10 mars selon les chiffres officiels, contre par exemple plus de 860.000 en Afrique du Sud).

Mais une hausse est enregistrée depuis quelques semaines avec 345 nouveaux cas dont 298 à Kinshasa, selon le dernier bulletin des autorités sanitaires, qui font également état de six nouveaux décès mardi.

« Cette deuxième vague est essentiellement due à l’importation de cas venus de l’étranger », avait indiqué le président Félix Tshisekedi lundi devant le Parlement.

Les voyageurs sont systématiquement testés à leur arrivée en RDC depuis le 31 octobre.

« Les tests obligatoires devraient se poursuivre pour les voyageurs internes et ceux en provenance et en partance pour l’étranger », a précisé la présidence.

« L’interdiction des cérémonies festives et des réunions de plus de 10 personnes » a également été décrétée à la veille des fêtes de fin d’année.

« La reprise des cours est renvoyée à une date ultérieure » au niveau de l’enseignement supérieur, tandis que les élèves du primaire et du secondaire iront « en vacances anticipées dès ce vendredi 18 décembre », poursuit la présidence, sans préciser la date de la reprise.

Par ailleurs, « le port obligatoire des masques, le respect de la distanciation physique, le lavage systématique des mains et la prise de température seront de stricte application », selon la même source.

Les marches publiques, productions artistiques et kermesses, ont également été interdites.

Les autorités ont opté pour la poursuite des compétitions sportives à huis clos, le transport des dépouilles mortelles directement sur les lieux d’inhumation sans aucune autre cérémonie ainsi que le fonctionnement des églises et des débits de boisson avant le début du couvre-feu en respectant les mesures barrières.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos