RDC : la réélection d’Albert Yuma à la tête du FCC annulée par le Conseil d’État

RDC : la réélection d’Albert Yuma à la tête du FCC annulée par le Conseil d’État

Le Conseil d’Etat congolais a annulé vendredi la réélection du président du conseil d’administration de la grande entreprise minière congolaise Gécamines, Albert Yuma Mulimbi, pour un sixième mandat à la tête de l’organisation patronale Fédération des Entreprises du Congo (FEC), ont rapporté des médias locaux. Cette décision fait suite à une requête déposée par l’un des deux autres candidats à ce poste, e Dieudonné Kasembo.

M. Kasembo accuse l’Assemblée générale ordinaire de la FEC de n’avoir pas pris en compte sa candidature lors du scrutin qu’avait remporté M. Yuma.

Le Conseil d’Etat a jugé cette élection « non conforme » aux statuts de la FEC.

En fonction depuis 2015, M. Yuma a été réélu « à l’unanimité » par le conseil d’administration de la FEC pour un sixième mandat de trois ans, pour la période 2020-2023.

La FEC constitue à la fois la chambre de commerce et d’industrie de la République démocratique du Congo (RDC) et la principale organisation patronale du pays.

Diplômé de l’Université catholique de Louvain (UCL) en administration et gestion financière, gestion des entreprises, sciences du travail, sciences économiques pures, M. Yuma, considéré comme appartenant au camp de l’ancien président Joseph Kabila, est également depuis 2010 le président du conseil d’administration de l’entreprise minière publique Générale des carrières et des mines (Gécamines).

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos