Maroc: arrestation aux Pays-Bas d’un Marocain recherché

Maroc: arrestation aux Pays-Bas d’un Marocain recherché

Le Maroc s’est félicité de l’arrestation jeudi aux Pays-Bas d’un Néerlando-Marocain dont il exige l’extradition et qui fait l’objet de deux mandats d’arrêt internationaux émis par la justice marocaine.

« Après sept ans d’attente, les requêtes marocaines sont traitées de manière sérieuse et concrète, le dossier a enfin été activé », a déclaré à l’AFP un haut responsable diplomatique marocain.

Rabat avait annoncé samedi le rappel de son ambassadeur à La Haye, exigeant l’extradition de ce « trafiquant de drogue » marocain, et laissant présager des représailles en cas de rejet de sa demande.

Saïd Chaou faisait l’objet de deux mandats d’arrêt internationaux émis par la justice marocaine, en 2010 et 2015. Le ministère néerlandais de la Justice avait jusqu’à présent refusé de procéder à cette requête, faute de garanties.

M. Chaou soutient par ailleurs l’indépendance du Rif, une région du nord du Maroc en proie à un mouvement de protestation depuis huit mois.

« Il est accusé au Maroc de crimes graves liés à la constitution d’une association de malfaiteurs, d’homicide volontaire ainsi que de délits de corruption et de trafic international de stupéfiants », a accusé le haut responsable marocain.

« Malgré tous les artifices et les manoeuvres pour se donner une casquette politique, il a été rattrapé par son passé de criminel notoire », s’est-il félicité, estimant que cette arrestation est « un exemple qui pourrait ouvrir la voie à une coopération plus forte avec les pays d’Europe du nord dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé. »

M. Chaou ne devrait cependant pas être immédiatement extradé vers le Maroc, selon le ministère néerlandais de la Justice, son cas devant être encore examiné devant un tribunal.

Que pensez-vous de cet article?