Ouganda: manifestations après la nouvelle arrestation de l’opposant Bobi Wine

Ouganda: manifestations après la nouvelle arrestation de l’opposant Bobi Wine

La police en Ouganda a fait usage mercredi de gaz lacrymogènes et balles en caoutchouc contre des manifestants en colère après la nouvelle arrestation de l’opposant Bobi Wine, principal adversaire du président Yoweri Museveni à la présidentielle de 2021, alors qu’il faisait campagne. Selon le chef de la police de Kampala Moses Kafeero, le populaire chanteur de 38 ans, devenu député, a été arrêté pour avoir violé les mesures de lutte contre le Covid-19 lors de ses rassemblements.

Bobi Wine, de son vrai nom Robert Kyagulanyi, avait été arrêté une énième fois début novembre immédiatement après avoir déposé sa candidature à la présidentielle où il entend défier le président Museveni, qui se présente pour un sixième mandat. Il avait été arrêté au motif qu’il projetait un rassemblement illégal.

« Bobi Wine a sans cesse violé les directives électorales sur le Covid-19 avec la tenue de rassemblements, de marches de plus de 200 personnes, le chiffre réglementaire par meeting de campagne », a énuméré M. Kafeero.

Bobi Wine était entendu par la police mercredi après-midi.

Son arrestation a entraîné des manifestations dans la capitale Kampala et dans d’autres grandes villes. Certains de ses partisans qui avaient allumé des feux au milieu des routes et jeté des pierres sur la police, ont été dispersés par les forces de l’ordre avec des tirs de gaz lacrymogène et des balles en caoutchouc.

L’élection présidentielle du 14 janvier, avec 11 candidats en lice, s’annonce tendue.

Le régime du président Museveni, 76 ans et au pouvoir depuis 1986, a montré ces derniers mois de nombreux signes de nervosité à l’encontre de Bobi Wine, arrêté ou assigné à résidence à de nombreuses reprises depuis 2018.

Elu député en 2017, Bobi Wine est devenu le porte-parole d’une jeunesse ougandaise urbaine et souvent très pauvre qui ne se reconnaît pas dans le régime vieillissant du président Museveni.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos