Sahara occidental: le Maroc « déterminé à réagir contre toute menace à sa sécurité »

Sahara occidental: le Maroc « déterminé à réagir contre toute menace à sa sécurité »

Le roi du Maroc est « fermement déterminé à réagir (…) contre toute menace à la sécurité » du royaume à la suite des tensions au Sahara occidental, selon un communiqué officiel publié lundi. Mohammed VI a lancé cet avertissement lors d’un entretien téléphonique avec le secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres, sur la situation dans l’ancienne colonie espagnole, selon la même source.

Après trente ans de cessez-le-feu, le Front Polisario a décrété vendredi « l’état de guerre » en réaction à une opération de l’armée marocaine dans une zone-tampon de l’extrême sud du Sahara occidental pour rétablir le trafic routier coupé par des indépendantistes sahraouis au niveau du poste-frontière de Guerguerat.

L’agence officielle marocaine MAP et le Polisario ont ensuite fait état de tirs croisés le long du mur scindant l’immense territoire désertique que se disputent depuis des décennies le pouvoir marocain et les indépendantistes. La mission de paix de l’ONU, chargée de prévenir toute relance d’un conflit entre les deux parties, a confirmé des échanges de tirs dans la nuit de dimanche à lundi, sans préciser où exactement.

Au cours de son échange téléphonique, le roi du Maroc a précisé que son pays est attaché au cessez-le-feu mais « demeure fermement déterminé à réagir, avec la plus grande sévérité, et dans le cadre de la légitime défense, contre toute menace à sa sécurité », selon le communiqué officiel. Mohammed VI a assuré M. Guterres que son pays « continuera à soutenir ses efforts dans le cadre du processus politique (…) permettant une solution réaliste et réalisable dans le cadre de la souveraineté du Royaume ».

Le Maroc qui contrôle les trois quarts du territoire de 266.000 km2 veut une autonomie sous sa souveraineté pour l’ancienne colonie espagnole.

Pour le Polisario, l’intervention marocaine à Guerguerat a sonné le glas du cessez-le-feu signé en 1991 sous l’égide de l’ONU, après 15 ans de combats.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos