Ethiopie: le Premier ministre annonce une riposte après l’attaque d’un camp militaire

Ethiopie: le Premier ministre annonce une riposte après l’attaque d’un camp militaire

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a accusé mercredi le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF), le parti au pouvoir dans cette région d’Ethiopie, d’avoir « attaqué une base militaire fédérale », et a annoncé une riposte. Une telle réponse militaire marquerait le début d’un potentiel conflit en Ethiopie, deuxième pays le plus peuplé d’Afrique, en proie à des tensions internes croissantes.

« Le TPLF a attaqué un camp militaire (fédéral) dans le Tigré », a déclaré Abiy Ahmed dans un texte posté sur Facebook et sur Twitter vers 02h00 heure locale. « Nos forces de défense ont reçu l’ordre (…) d’assumer leur tâche de sauver la nation. Le dernier stade de la ligne rouge a été franchi », a-t-il ajouté.

M. Abiy a déclaré plus tard sur la télévision d’Etat que « des forces déloyales » s’étaient retournées contre l’armée à Mekele, la capitale du Tigré, et à Dansha, une ville de l’ouest de la région.

L’assaut à Dansha a été « repoussé » par des forces de sécurité de la région Amhara, qui borde le sud du Tigré, a-t-il ajouté.

L’attaque a fait « de nombreux morts, des blessés et des dégâts matériels », a dit le Premier ministre dans son intervention télévisée.

Le bureau du Premier ministre a accusé dans un communiqué le TPLF d’avoir habillé ses soldats avec des uniformes semblables à ceux portés par l’armée érythréenne afin « d’impliquer le gouvernement érythréen dans les fausses revendications d’agression contre le peuple du Tigré. »

Dans un communiqué diffusé sur les médias régionaux, le gouvernement du Tigré a déclaré que la direction ainsi que les soldats du commandement du Nord, basé à Mekele, « ont décidé d’être aux côtés du peuple du Tigré et du gouvernement régional » – une revendication qu’il était impossible de vérifier dans l’immédiat.

Il n’était pas possible de corroborer dans l’immédiat les versions des différents gouvernements.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos