RDCongo: une nouvelle « affaire des vaches », dans le Grand Kasaï, cette fois

RDCongo: une nouvelle « affaire des vaches », dans le Grand Kasaï, cette fois

Par Marie-France Cros.

Après s’être plaints de l’arrivée chez eux de troupeaux de bétail venus de l’est, les habitants de Lubao (à 200 km de Kabinda) et sa région, dans le Lomami (issu de la scission de la province du Kasaï oriental, en 2015) ont participé à une marche de protestation samedi 23 octobre, pour demander le départ des vaches.

La manifestation était organisée par Crispin Lomami, président de « Forces vives de Lubao », une organisation de la société civile. Selon ce dernier il y aurait de 1000 à 2000 bovins dans les zones rurales autour de Lubao – à Kikulu, Kabi, Lukungu et Makolo. Ces vaches auraient provoqué des dégâts aux cultures ce qui entretient la tension localement.

Venus de l’est

Crispin Lomami assure que les éleveurs sont « des Rwandais ». Comme on imagine mal les forces de défense congolaises laisser des Rwandais traverser tranquillement le pays à leur guise, avec des troupeaux, il s’agit vraisemblablement plutôt de Congolais du Kivu. Beaucoup de Congolais ne connaissent pas leurs compatriotes des provinces éloignées de chez eux et les considèrent souvent comme des étrangers; les Congolais du Kivu ont des ressemblances physiques avec les Rwandais.

Crispin Lomami a comparé l’arrivée des troupeaux incriminés à l' »invasion » des « Mbororos », des pasteurs peuls nomades, venus des pays sahéliens à la recherche de pâturages jusqu’en Ituri (nord-est du Congo). La population locale cherche à les expulser depuis deux ans. Selon l’animateur de la société civile de Lubao, les pasteurs récemment arrivés dans le Lomami veulent y installer une « colonie de peuplement ».

https://afrique.lalibre.be/34292/rdc-inquietude-dans-le-nord-est-face-a-lafflux-deleveurs-nomades/

Des éleveurs du Kivu

Mais cette nouvelle « affaire des vaches » ressemble plus encore à celle qui avait inquiété des habitants du Kwango et du Kwilu il y a deux ans.

https://afrique.lalibre.be/15208/rdc-des-troupeaux-venus-du-kivu-inquietent-au-bandundu/

Là aussi, certains avaient voulu voir dans la présence de ces troupeaux une ruse du Rwanda et assuraient avoir « reconnu » parmi les éleveurs en cause « un ancien soldat » rwandais. La délégation ministérielle qui s’étaient rendue sur place, depuis Kinshasa, pour mener une enquête avait rassuré les esprits: il s’agissait d’éleveurs du Kivu venus vendre leur bétail à l’ouest en raison des constantes attaques contre les troupeaux enregistrées dans leur région, toujours soumises à des violences armées. La vente effectuée, les éleveurs étaient rentrés chez eux.

https://afrique.lalibre.be/15740/rdc-laffaire-des-vaches-les-ministres-rassurent/

La situation est de nouveau tendue en raison du vent de panique qui a soufflé sur les Congolais à la faveur de la récente installation solennelle du bourgmestre de Minembwe (Sud-Kivu). Il appartient à la très petite minorité de Tutsis congolais Banyamulenge. Minembwe est la seule commune du pays dirigée par un ressortissant de cette ethnie. Mais des manipulations de l’opinion ont développé une peur irrationnelle de voir le Rwanda « balkaniser » le Congo à son profit à partir de ce fait.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos