« Le dialogue est permanent » en RDC, soutient Joseph Kabila

« Le dialogue est permanent » en RDC, soutient Joseph Kabila

Le président congolais Joseph Kabila a assuré dimanche lors d’un sommet en Afrique du Sud que le dialogue était « permanent » dans son pays en vue d’organiser des élections sans donner de date pour la tenue du scrutin. « Le dialogue au Congo est permanent et nous allons continuer à l’utiliser comme un outil de gouvernance », a assuré le président congolais lors de l’ouverture de la rencontre avec son homologue sud-africain Jacob Zuma.

« Les objectifs du dialogue actuel sont d’organiser des élections ensemble, en tant que nation, partis politiques et société civile. Nous avons toujours ces objectifs en tête », a-t-il ajouté.
Le chef de l’Etat n’a pas précisé si cette élection serait organisée avant la fin de l’année, comme l’accord de la Saint-Sylvestre le préconise. Cet accord signé fin 2016, a entériné une décision de la Cour constitutionnelle qui maintient le président Joseph Kabila au pouvoir au-delà de la fin de son mandat qui s’est terminé le 20 décembre.
En contrepartie, un Premier ministre devait être désigné par l’opposition pour diriger un gouvernement d’unité jusqu’à la tenue d’une présidentielle devant avoir lieu avant la fin de l’année, mais devenue de plus en plus hypothétique.
Le président sud-africain Jacob Zuma a de son côté assuré que la RDC était désormais « politiquement stable » et que la situation sécuritaire s’était « améliorée ».
« Votre pays traverse une transition politique. L’accord (de la Saint-Sylvestre) enclenche un processus qui doit mener aux prochains élections. Nous vous félicitons pour les progrès accomplis jusque-là », a poursuivi le président.
L’Afrique du Sud est un des principaux partenaires économiques de la RDC sur le continent. Pretoria a notamment signé un une option préférentielle pour récupérer 2.500 MW du futur megabarrage d’Inga III. CDU/

Que pensez-vous de cet article?