Crue du fleuve Niger: plusieurs quartiers de la capitale sous les eaux

Crue du fleuve Niger: plusieurs quartiers de la capitale sous les eaux

Habitations détruites, digues de protection dépassées, rizières et jardins maraîchers submergés: la furie des eaux du fleuve Niger s’est abattue mardi sur plusieurs quartiers de Niamey, a constaté un journaliste de l’AFP. Dans un communiqué, le gouvernement nigérien a sommé les populations se trouvant le long du parcours des eaux « d’évacuer ces zones à risques » et « à mettre leurs biens à l’abri ».

La cote d’alerte rouge est déjà largement dépassée depuis fin juillet « en amont de Niamey », a-t-il souligné.

Mais si des habitants ont entendu cet appel et abandonné leurs maisons,de nombreux autres refusent de partir.

La quasi-totalité du million et demi d’habitants de Niamey vivent sur les rives du fleuve et certains ont même construit leurs maisons dans son lit.

Troisième fleuve d’Afrique, le Niger dispose d’un bassin de plus de deux millions de km/2, où vivent plus de 100 millions de personnes, de la Guinée au Nigeria.

Ces crues sont favorisées par les fortes pluies qui s’abattent depuis juin sur le Niger.

Au 18 août 2020, les inondations avaient fait 38 morts, notamment par noyade, et plus de 150.000 sinistrés, selon les services de secours nigériens.

En 2019, les inondations avaient fait 32 morts et plus de 226.000 sinistrés.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos