RDC: en détention, Kamerhe évacué vers un centre hospitalier de Kinshasa

RDC: en détention, Kamerhe évacué vers un centre hospitalier de Kinshasa

Le directeur de cabinet du président de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, en détention depuis avril a été évacué de la prison dimanche pour suivre des soins dans un hôpital de Kinshasa, a-t-on appris de son parti. « L’honorable @VitalKamerhe1 est évacué vers un centre hospitalier de la ville !!! La Journée, le président @VitalKamerhe1 était mal en point, en fin d’après-midi, sa situation s’est dégradée. La hiérarchie du parti suit de très près la situation. En union de prière », a posté son assistant Michel Moto sur son compte Twitter.

Me Jean-Marie Kabengela, l’avocat de Vital Kamerhe n’a ni confirmé ni infirmé cette nouvelle.

« Nous avons formulé une demande de mise en liberté provisoire, justifiée par l’état de santé de M. Kamerhe qui se dégrade », avait-il indiqué vendredi.

Nommé directeur du cabinet du chef de l’État en janvier 2019, M. Kamerhe a été arrêté le 8 avril 2020 et condamné à 20 ans de prison, avec l’entrepreneur libanais Jammal Samih, 79 ans, pour le détournement d’environ 50 millions de dollars.

Malgré sa condamnation, M. Kamerhe clame son innocence et ses avocats dénoncent une « justice expéditive ». Ses partisans parlent d’un « procès politique » pour l’empêcher de se présenter à la présidentielle de 2023.

Il a interjeté appel contre cette décision rendue en première instance. Le procès en appel est prévu le 18 septembre après plusieurs reports pour des raisons de procédure.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos