Ghana: le président veut rouvrir les frontières au 1er septembre

Ghana: le président veut rouvrir les frontières au 1er septembre

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo a donné des instructions pour rouvrir les aéroports du pays au 1er septembre, en espérant que le pays « sera prêt » d’ici là, pour assouplir les règles contre la propagation de la pandémie de coronavirus.

En mars, le Ghana a fermé ses frontières terrestres, ainsi que les aéroports, les écoles et interdit les rassemblements publics pour contenir la propagation du virus.

« Je sais que beaucoup demandent quand nos frontières, et en particulier notre aéroport international, l’aéroport international de Kotoka, seront ouverts », a déclaré Akufo-Addo dans un discours télévisé dimanche soir.

« Conformément à mes instructions, le ministère de l’Aviation, l’Autorité de l’aviation civile du Ghana et la compagnie des aérports du Ghana travaillent avec le ministère de la Santé et ses agences, pour s’assurer que nous soyons prêts à rouvrir notre aéroport (…) d’ici le 1er septembre », a-t-il déclaré.

« Je m’assurerai toutefois que nous soyons en mesure de tester chaque passager qui arrive dans le pays pour éviter la propagation du virus », a-t-il ajouté.

Le Ghana, l’un des pays d’Afrique de l’Ouest ayant réalisé le plus de tests, a recensé 42.653 cas de coronavirus, dont 239 morts, pour quelque 30 millions d’habitants.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos