RDC: seize morts dans les affrontements de Béni

RDC: seize morts dans les affrontements de Béni

Les affrontements à l’arme lourde entre des miliciens et l’armée congolaise qui ont repris jeudi dans la ville de Beni, dans l’est de la République démocratique du Congo après trois jours d’accalmie, ont fait seize morts et dix blessés. Selon des habitants, des rafales d’armes légères et des détonations de tirs d’armes lourdes ont été entendues étaient tôt le matin en provenance d’un quartier est de cette ville de plus de 800.000 habitants du nord de la province du Nord-Kivu.

« Le bilan provisoire est de 13 assaillants Maï-Maï tués, plus six blessés, et trois morts du côté des FARDC (Forces armée de la RDC) », a déclaré à l’AFP le lieutenant Jules Tshikudi, porte-parole de l’armée dans la région.

La Mission de l’ONU en RDC (Monusco) déclare avoir déployé deux sections de casques bleus et fait le bilan provisoire de « neuf Maï-Maï tués », selon le capitaine Adil Asserhir, l’un des porte-parole militaires des Casques bleus interrogé par l’AFP.

« Le calme est revenu dans la ville », selon l’armée. La Monusco affirme de son côté que les assaillants ont été repoussés après avoir ouvert deux fronts près de Beni.

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont accusé les Maï-Maï (milices locales) d’avoir « attaqué » vers 6h30 jeudi matin leur position de la localité de Kalau au nord-est de la ville de Beni.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos