RDC: cinq morts en Ituri dans une attaque de la milice Codeco

RDC: cinq morts en Ituri dans une attaque de la milice Codeco

Cinq personnes ont été tuées dimanche par des miliciens de la secte ethnico-mystique Coopérative pour le développement du Congo (Codeco) dans la province de l’Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), a rapporté le média en ligne Actualité.cd, citant des sources locales. « Les miliciens ont attaqué le village Liseyi (situé dans le territoire de Djugu, au nord du chef-lieu de la province, Bunia) vers 06h00 du matin. Ils ont opéré pendant plusieurs heures suite à l’absence de l’armée. Nous avons présentement un bilan de cinq personnes décédées, dont quatre hommes et une femme (…). Il y a également plusieurs maisons qui ont été incendiées », a indiqué le président de la société civile locale, Honoré Kahambu, à Actualité.cd.

Le 27 juillet dernier, cinq personnes avaient été tuées lors d’une attaque imputée à la Codeco contre le village Amema, dans ce même secteur.

La Codeco prétend défendre les intérêts d’une des communautés de l’Ituri (les Lendu, agriculteurs) face notamment aux Héma (éleveurs et commerçants).

L’attaque de dimanche intervient alors que l’état-major de cette milice avait signé le 1er août de cette année un acte d’engagement auprès des négociateurs envoyés par le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Un conflit entre les milices des deux communautés Lendu et Hema, instrumentalisé par l’Ouganda voisin, avait fait des dizaines de milliers de morts entre 1999 et 2003, jusqu’à l’intervention d’une force européenne Artémis sous commandement français.

Les violences ont repris pour des motifs obscurs fin 2017. Les Hema n’ont pas reconstitué de milices, s’en remettant à l’autorité – parfois défaillante – de l’État.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos