Afrique du Sud: Zuma assure la sortie de la récession

Afrique du Sud: Zuma assure la sortie de la récession

L’économie sud-africaine va bientôt sortir de la récession dans laquelle elle a plongé début juin, pour la première fois depuis huit ans, a déclaré jeudi le président sud-africain Jacob Zuma devant le Parlement.

« Je suis très confiant envers le fait que nous allons sortir plus rapidement que prévu de cette récession technique », a assuré le chef de l’Etat, reconnaissant que la situation « préoccupait sérieusement » le gouvernement.

Avec deux trimestres consécutifs de recul de son PIB (-0,3% puis -0,7%), l’économie la plus industrialisée d’Afrique est officiellement rentrée en récession début juin, une première depuis 2009 à l’époque de la crise financière internationale.

Cette récession est venue s’ajouter aux mauvaises nouvelles qu’essuie l’économie sud-africaine depuis le début de l’année.

En avril, après un remaniement ministériel controversé où Zuma a nommé dix ministres parmi ses fidèles, deux agences de notation avaient dégradé la note du pays en catégorie spéculative.

Malgré cette situation délicate, le chef de l’Etat a réaffirmé jeudi son intention de poursuivre le coûteux programme nucléaire du pays.

L’Afrique du Sud, qui possède les deux seuls réacteurs du continent, veut se doter de six à huit nouveaux réacteurs d’une capacité totale de 9.600 MW, mais le prix annoncé (1.000 milliards de rands soit 70 milliards d’euros) fait polémique.

« Le gouvernement veut toujours poursuivre le programme nucléaire à un rythme et à une échelle que le pays peut se permettre », a indiqué M. Zuma.

L’incertitude autour du financement de ce projet est une autre raison avancée par les agences lors de la dégradation de leur note.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos