Coronavirus: premiers cas enregistrés dans les camps de réfugiés sahraouis en Algérie

Coronavirus: premiers cas enregistrés dans les camps de réfugiés sahraouis en Algérie

Quatre premiers cas de nouveau coronavirus ont été enregistrés dans les camps de réfugiés sahraouis en Algérie, indique mardi Oxfam. L’organisation internationale s’inquiète des risques pour les 173.000 réfugiés « vivant déjà dans un état de vulnérabilité chronique ».

Oxfam souligne que les conditions sanitaires dans les camps sont « très préoccupantes » et pourraient rendre cette épidémie « particulièrement dangereuse ». De nombreuses personnes souffrent déjà de diverses pathologies, notamment d’anémie ou de diabète.

Les cliniques dans les camps n’ont par ailleurs pas de ventilateurs, manquent de lits, de fournitures médicales ainsi que d’équipements de protection.

L’organisation alerte sur le sous-financement de la réponse à cette épidémie. « Les autorités et les organisations locales restent insuffisamment préparées à protéger les Sahraouis », ajoute-t-elle. « La crise des réfugiés sahraouis a été négligée par la communauté internationale pendant plus de quatre décennies. Maintenant les enjeux sont plus importants que jamais. »

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos