Sénégal: le parti du président exclut l’ex-chef du Parlement de la Cédéao

Sénégal: le parti du président exclut l’ex-chef du Parlement de la Cédéao

Le parti du président sénégalais a annoncé lundi exclure de ses rangs Moustapha Cissé Lô, député turbulent et ex-président du Parlement des Etats d’Afrique de l’Ouest, à la suite d’accusations d’avoir proféré des propos orduriers contre des pontes du parti. Surnommé « El Pistolero », le vice-président de l’Assemblée fait souvent la Une des journaux pour ses écarts de langage et de comportement.

Mais les paroles qui lui sont atribuées dans des enregistrements ayant circulé ces derniers jours sur les réseaux sociaux ont été de trop pour l’Alliance pour la République (APR), la formation du chef de l’Etat Macky Sall.

Elles sont particulièrement injurieuses pour le député Farba Ngom et le directeur du quotidien pro-gouvernemental « Le Soleil », Yakham Ngom, tous deux membres de l’APR et réputés proches du président.

Moustapha Cissé Lô ne s’est pas exprimé publiquement au sujet de ces enregistrements dont on ignore la provenance.

Les propos qui lui sont prêtés dénoncent la gestion du foncier ou du dossier du Train express régional (TER) en chantier entre Dakar à sa banlieue. Ils seraient sa réponse à des accusations de détournement de fonds à son encontre, a rapporté la presse.

Compagnon de Macky Sall avant que celui-ci n’accède au pouvoir en 2012, M. Lô a été élu plusieurs fois député, et a dirigé le Parlement de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) de 2016 à 2020.

La commission de discipline de l’APR a fustigé « l’indécence » des propos et prononcé « l’exclusion définitive de Moustapha Cissé Lô », dit un communiqué.

Il devrait tourefois conserver son poste de député, selon un responsable du pouvoir.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos