RDC: un militaire angolais tué lors d’un incident frontalier au Kasaï

RDC: un militaire angolais tué lors d’un incident frontalier au Kasaï

Un militaire angolais a été tué dimanche dans la province du Kasaï (centre-sud de la République démocratique du Congo) dans un échange de tirs avec l’armée gouvernementale congolaise à proximité d’un poste-frontière, ont rapporté des médias kinois, citant des sources locales. « Des éléments de l’armée angolaise sont arrivés, ont traversé la borne 5 qui fait frontière entre l’Angola et la RDC. L’un d’eux a commencé à filmer avec son téléphone le poste avancé de nos forces. Quand les nôtres leur ont demandé de ne pas filmer, un militaire angolais a ouvert le feu et blessé un agent congolais de l’agence nationale des renseignements. Nos hommes ont riposté et atteint un militaire angolais qui est malheureusement mort », a explique le ministre provincial de l’intérieur du Kasaï, Deller Kawino, au site d’information Actualité.cd.

L’incident s’est produit dans la localité de Tshitundu non loin du poste frontalier de Kandjaji, 150 Km au sud de Tshikapa, le chef-lieu provincial.

« C’est la mauvaise gestion de contact de proximité. Nos forces ont l’habitude de se côtoyer. Cela a été probablement mal géré entre deux personnes et le débordement est arrivé », a pour sa part affirmé le gouverneur Dieudonné Pieme Tutokot, au site 7sur7.cd.

Le gouverneur du Kasaï a dit prendre la situation au sérieux, tout en assurant être en contact avec les autorités angolaises pour que la situation ne dégénère pas.

L’armée angolaise est régulièrement accusée par les autorités congolaises d’incursions sur leur territoire, dont la frontière, datant de l’époque coloniale, n’est pas clairement délimitée. Les relations entre Kinshasa et Luanda avaient aussi connu des tensions provoquées en 2009 par les expulsions de ressortissants congolais et angolais de part et d’autre de la frontière.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos