RDCongo: la Gombe déconfine

RDCongo: la Gombe déconfine

Les autorités de la République démocratique du Congo ont levé lundi les barrières à l’entrée du centre politico-économique de Kinshasa, isolé du reste de la capitale depuis le 6 avril, alors que le Covid-19 continue sa progression. Tous les points de lavage des mains et prise de température à l’entrée et la sortie de la commune résidentielle de la Gombe ont été levés.

La veille, le gouverneur de Kinshasa Gentiny Ngobila avait annoncé les mesures d’encadrement, indiquant « compter sur le civisme » des habitants qui doivent « désormais apprendre à vivre avec cette pandémie ». Il s’agit de « limiter leurs déplacements » au strict minimum, du « port obligatoire du masque », du lavage des mains et de la prise de température dans les commerces.

En respectant ces mesures, les magasins, cafés, restaurants et les administrations ont été autorisés à rouvrir à la Gombe, mais pas les commerces du marché central de Kinshasa, situé pourtant dans la même commune.

Manifestation de vendeurs

Tôt lundi matin, des vendeurs du marché central ont manifesté devant la mairie de Kinshasa pour exiger la réouverture de leur lieu de travail.

Les autres mesures décrétées fin mars par le président Félix Tshisekedi restent en place: fermeture des frontières, isolement de Kinshasa du reste du pays, fermeture des écoles, universités et lieux de culte. L’état d’urgence sanitaire a été reconduit par le Parlement pour 15 jours jusqu’à samedi prochain.

Au moment où ces mesures ont été prises, le pays ne comptait que quelques cas importés d’Europe, à Kinshasa, principalement dans la commune de la Gombe, considérée comme le premier épicentre. Depuis, l’épidémie n’a cessé de progresser, avec une hausse des capacités de dépistage: 6.827 cas et 158 décès, selon le dernier bilan officiel. L’essentiel des cas se concentre à Kinshasa (6.050 cas) mais 13 provinces sur 26 sont touchées.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos