La Fondation Roi Baudouin: Prix pour le Développement en Afrique à trois jeunes tech-entrepreneurs africains

La Fondation Roi Baudouin: Prix pour le Développement en Afrique  à trois jeunes tech-entrepreneurs africains

Hier, Thomas Leysen, président de la Fondation Roi Baudouin, a remis le Prix Roi Baudouin pour le Développement en Afrique 2016-17 aux fondateurs de BarefootLaw (Ouganda), Farmerline (Ghana) et Kytabu (Kenya) au Palais royal de Bruxelles en présence du Roi Philippe et de la Reine Mathilde.

Ce Prix récompense le parcours exceptionnel de trois jeunes tech-entrepreneurs africains, porteurs de changement social sur tout le continent. En permettant aux responsables d?entreprises sociales de progresser, ce Prix distingue un modèle de développement qui considère que l’entreprenariat et le leadership local sont les clés d’un changement durable. Pour la première fois, le Prix sera remis à trois organisations afin de reconnaître le nombre croissant d?entrepreneurs à travers le continent qui s’appuient sur les technologies digitales pour viser un impact social. Ces trois organisations partagent le même principe de passer par une technologie simple pour permettre aux personnes d’acquérir des connaissances essentielles. Chacune de ces trois plateformes technologiques permet aux populations d’accéder à et de partager des informations dans des domaines fondamentaux: l’éducation (Kytabu), les droits légaux (BarefootLaw) et l’agriculture (Farmerline). BarefootLaw est le premier service juridique en ligne d’Afrique de l’Est. Sur près de 2.600 avocats agréés en Ouganda, l’énorme majorité se trouve à Kampala, et des millions de citoyens n’ont pratiquement aucun accès à des services juridiques. L’organisation propose des services gratuits permettant à ceux qui sont dans le besoin, en particulier les personnes les plus vulnérables, de comprendre et de défendre leurs droits fondamentaux.

Les paysans familiaux sont les piliers de l’économie africaine, mais un grand nombre d’entre eux se heurtent au manque d’informations claires immédiatement disponibles. Farmerline permet à plus de 200.000 fermiers d’avoir accès aux informations du marché, à échanger avec d’autres fermiers et de grosses organisations. Une étude menée auprès de pisciculteurs a révélé que les abonnés aux services d’information de Farmerline pendant une saison entière avaient augmenté leur revenu de plus de 50 %.

Kytabu a développé une application innovante de location de contenus pédagogiques pour les élèves. Cette application permet à 11 millions d’élèves au Kenya d’accéder à différents documents agréés afin de faire diminuer le taux élevé d’élèves n’ayant actuellement pas accès à des manuels scolaires (1 sur 10). Le Prix inclut une récompense de 75.000 pour chaque startup et un accès à un large réseau d’acteurs qui pourront les aider dans leur développement.

CITATIONS

« Je suis très touché par cette récompense et par la reconnaissance du travail de BarefootLaw. En 2012, nous nous sommes fixés l’objectif de démystifier le droit et de permettre aux gens de comprendre leurs droits. Les quelques praticiens du droit en Ouganda travaillent dans la capitale, et il est difficile pour les personnes habitant dans des zones urbaines et rurales de pouvoir bénéficier de services juridiques. » « Notre parcours ne fait que commencer. Grâce à l’argent et au mentorat offerts par ce Prix, nous pourrons croître et aider plus de personnes à se protéger, mais aussi à protéger leur famille et les communautés contre des injustices. » Gerald Abila, fondateur de BarefootLaw basé en Ouganda.

« Nous sommes impatients de croître et de nous développer avec l’aide du Prix pour le Développement en Afrique. L’agriculture est essentielle pour l’économie africaine. Nous constatons l’impact de la technologie sur les communautés locales; notre objectif est de permettre à un nombre croissant de petits exploitants agricoles d’avoir un accès direct aux marchés mondiaux, aux informations et à la finance. Nous construisons le système d’exploitation pour les petits paysans africains. Nous espérons que cela leur permettra de se développer de façon exponentielle. » Alloysius Attah, cofondateur de Farmerline basé au Ghana

« Une éducation de qualité est au coeur du développement humain. De nombreux élèves passent à côté et sont bloqués car ils n’ont pas les moyens d’acheter les livres requis par le programme scolaire. Notre application permet de changer cela. Nous sommes l’alternative aux manuels scolaires imprimés inaccessibles. Ce sont des solutions de ce genre qui transformeront nos communautés et permettront aux gens d’avoir une vie plus prospère. Nous sommes fiers de faire partie d’une nouvelle vague de développement dans tout le continent et nous nous réjouissons de continuer à développer la plate-forme grâce à ce Prix. » Tonee Ndungu, fondateur de Kytabu basé au Kenya

« Le Prix cette année veut favoriser des initiatives créatives locales qui visent à accroître leur impact social. Nous promouvons une culture d’autonomisation et d’empowerment des populations, et non de dépendance. Quand on vise un changement à long terme sur le continent africain, on se rend compte des limites de l’aide étrangère traditionnelle et du financement des bailleurs. La Fondation estime qu’il est important de reconnaître et de soutenir les entrepreneurs locaux qui s’efforcent de trouver des solutions aux difficultés locales. Nos lauréats ont franchi une nouvelle étape concernant la manière dont la technologie peut changer des vies dans toutes l’Afrique. Thomas Leysen, Président de la Fondation Roi Baudouin

« Le fait d?étendre ce Prix à trois gagnants au lieu d’un seul reflète le nombre croissant d’entrepreneurs dans le domaine de la technologie, porteurs de changement social sur tout le continent. Les jeunes entrepreneurs changent le paysage économique du continent. Ils représentent l?avenir, un avenir qui se façonne aujourd’hui. Le fait d’illustrer cela dans trois secteurs clés était la seule manière de rendre justice à la diversité de cette transformation. » Koen Vervaeke, Président du Comité de Sélection du Prix.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos