Rwanda: la construction d’un centre nucléaire votée

Rwanda: la construction d’un centre nucléaire votée

Lundi 15 juin les députés rwandais en voté, en séance plénière, un projet de loi approuvant la ratification d’un accord entre Moscou et Kigali pour la construction d’un Centre de Science et Technologie nucléaire au Rwanda. L’accord avait été signé à Sotchi, en Russie, le 24 octobre dernier. Le texte a été adopté par 76 voix contre deux, celles des deux députés du Green Party (opposition).

Selon le ministère des Infrastructures, la construction de ce Centre permettra au pays de se doter de compétences nucléaires dont il ne dispose pas actuellement. Le ministre a assuré que ce laboratoire bénéficierait à divers secteurs économiques, tels que la santé, l’éducation, l’industrie et l’agriculture.

Les deux députés écologistes, Frank Habineza et Jean-Claude Ntezimana, ont fait valoir la densité de population au Rwanda, qui ne laisse pas place à la construction d’une d’usine nucléaire alors qu’une telle installation « peut causer la destruction de vies et biens »; et de rappeler les destructeurs accidents de Tchernobyl (Ukraine) et Fukushima (Japon). Le nucléaire est une technologie ancienne, a fait valoir M. Habineza, que plusieurs pays développés, comme l’Allemagne ou la Suède, sont en train d’abandonner en raison des dangers qu’elle crée.

Ils ont aussi rappelé la difficuklté de se débarrasser des déchets nucléaires, qui constituerait un véritable « défi pour le Rwanda », alors que le matériau de base, radioactif, est lui-même dangereux. Et de demander si les bénéfices et effets secondaires d’un tel Centre avaient bien été mesurés, afin de déterminer si posséder une telle installation était « important ou non pour les Rwandais ».

Selon les deux députés du Green Party, le gouvernement et la commission parlementaire ayant étudié le dossier n’auraient présenté que les côtés positifs de l’accord rwando-russe.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos