RDC: la Banque mondiale débloque un milliard pour l’école et la santé

RDC: la Banque mondiale débloque un milliard pour l’école et la santé

La Banque mondiale a décidé de débloquer un milliard de dollars pour financer deux chantiers lancés par les autorités en République démocratique du Congo et mis à mal par la pandémie de coronavirus, la gratuité de l’école primaire et la santé publique. Le Conseil des administrateurs a approuvé un financement de 800 millions de dollars pour l’école et de 200 millions « pour améliorer la santé maternelle et infantile », a indiqué la Banque mondiale dans un communiqué. « Grâce à cet appui, plus de neuf millions d’enfants vont pouvoir être réinscrits et retourner en classe, lorsque les écoles rouvriront après le confinement ».

Le programme « va aider le gouvernement à mettre en oeuvre la réforme sur la gratuité de l’enseignement primaire », a ajouté la Banque mondiale.

Les écoles et universités ont été fermées le 24 mars sur décision du président congolais Félix Tshisekedi dans le cadre de l' »Etat d’urgence sanitaire » décrété face aux premiers cas de coronavirus en RDC.

Le gouvernement compte rouvrir les écoles dans les tout prochains jours: « Il n’y aura pas d’année blanche. Cette option est totalement exclue », a déclaré à l’AFP Carine Kabututu, conseillère en communication du ministre de l’Enseignement primaire et secondaire congolais.

A la rentrée scolaire 2019, le président Tshisekedi avait décrété la gratuité de l’enseignement primaire public dans les écoles du pays. Le coût de la mesure a pu être estimé à 2,6 milliards de dollars soit 40 à 50% du budget de l’Etat.

RDC : gratuité de l’enseignement… « l’Etat n’a pas les moyens »

Le 14 février, en présence du directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Félix Tshisekedi avait présenté un plan pour une « couverture santé universelle ».

Déjà sous-financés, ces deux projets sociaux vont souffrir des mesures mises en place face au coronavirus. « Le taux de croissance devrait passer de 4,4 % en 2019 à -2,2 % en 2020 », d’après le Fonds monétaire international (FMI).​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos