RDC: neuf civils tués par des miliciens en Ituri, dont 5 enfants

RDC: neuf civils tués par des miliciens en Ituri, dont 5 enfants

Neuf civils, dont cinq enfants, ont été tués dans la nuit de mardi à mercredi en Ituri dans le nord-est de la République démocratique du Congo, où 531 personnes ont été massacrés depuis octobre, ont indiqué des sources locales. La tuerie a de nouveau été attribué aux miliciens de la secte ethnico-mystique Coopérative pour le développement du Congo (Codeco).

Les auteurs de la tuerie ont fait une incursion dans le village de Lenga, dans le territoire de Djugu, où ils « ont tué 9 civils et blessé une autre », a déclaré à l’AFP Charité Banza, président de la société civile locale. Parmi les personnes tuées figurent « trois hommes, une femme et cinq enfants de moins de 13 ans », a détaillé le chef coutumier Richard Dhedda Kondo.

Selon lui, au moins 150 maisons ont été incendiées, et des habitants ont fui après l’enterrement des morts.

Le porte-parole de l’armée Jules Ngongo a confirmé à l’AFP cette attaque sans fournir de bilan. L’armée a affirmé avoir tué « huit miliciens Codeco et procédé à une série d’arrestations » dont celle d' »un commandant ».

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos