RDC : Nominations à la tête des entreprises publiques

RDC : Nominations à la tête des entreprises publiques

Par Belga

Deux anciens ministres sous le régime de l’ex-président congolais Joseph Kabila ont été nommés comme responsables d’entreprises publiques, en vertu d’ordonnances signées par l’actuel chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, et âprement négociées entre les ténors de la coalition au pouvoir à Kinshasa, rapporte jeudi la presse kinoise.

Au total, huit ordonnances présidentielles ont été lues mercredi soir sur la chaîne d’Etat, la Radio-Télévision nationale congolaise (RTNC), par le porte-parole de la présidence, Tharcisse Kasongo Mwema Yamba Y’amba. L’ancien porte-parole du régime Kabila, dont il était ministre de la Communication et des Médias, Lambert Mende Omalanga – un moment sous le coup de sanctions de l’Union européenne -, a ainsi été nommé président du conseil d’administration de l’entreprise Ligne maritime congolaise (LMC). Le député Cédrick Tshizainga Kapumba en devient le directeur général.

A la société commerciale de transport et port (SCTP, anciennement Office national des transports, ONATRA), l’ancien ministre des Transports José Makila Sumanda a hérité du poste de président du conseil d’administration, selon plusieurs médias en ligne.

Ces nominations sont le fruit de tractations entamées depuis le début de cette année, entre les délégués de deux plateformes politiques au pouvoir, le Front commun pour le Congo (FCC), la plateforme de l’ex-président Kabila, qui dispose d’une très large majorité parlementaire et la coalition Cap pour le changement (Cach) de MM. Tshisekedi et Kamerhe, selon le journal ‘Le Phare’.

De cette répartition, le FCC kabiliste s’octroie la part du lion, a commenté le site d’information Mediacongo.net.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos