RDC : (Vidéo) Les ouvriers de Tenke Fungurume Mining en colère

RDC : (Vidéo) Les ouvriers de Tenke Fungurume Mining en colère

Gros mouvement de colère des ouvriers congolais travaillant sur le site de Tenke Fungurume Mining, exploité par une société chinoise, dans la province du Lualaba.

Depuis plusieurs jours, la tension ne cesse de croître sur le site coupé du monde. En effet, les responsables de TFM ont décidé d’isoler leur site minier pour éviter toute contamination au début de la crise du Covid-19. Du coup, les ouvriers qui sont restés sur place parce que considérés comme « essentiels » pour la continuité de l’activité sur le site sont coupés du reste du monde depuis près de deux mois et demandent des compensations pour cette situation mais les négociations piétinent. « Elles n’existent  pas, dit carrément un des ouvriers. Pour qu’il y ait des négociations, il faut au moins être deux, mais nous n’avons pas d’interlocuteur sérieux ».

Ce samedi, ces ouvriers sont partis en grève. Selon un document que nous avons pu lire, ces ouvriers réclament une prime quotidienne de 100 dollars et une prime unique de 4000 dollars avant de reprendre le travail.

Le site a été confiné à partir du 24 mars, cela fait donc deux mois jour pour jour ce dimanche.

Avant la crise actuelle, TFM Projetait une production de 165.000 à 200.000 tonnes de cuivre et de 14.000 à 17.000 tonnes de cobalt pour 2020.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos