RDC : Bolloré victime d’un logiciel malveillant

RDC : Bolloré victime d’un logiciel malveillant

Par AFP

Une filiale du groupe français Bolloré en République démocratique du Congo a été la cible mi-mai d’une attaque informatique au logiciel de rançon, a appris dimanche l’AFP auprès d’un porte-parole du groupe.

« Bolloré Transport & Logistics République Démocratique du Congo (RDC) a été la cible d’une cyberattaque de type rançongiciel sur une partie de ses serveurs » le 14 mai, a fait savoir le groupe, après que le site Zataz, spécialisé en cyber-sécurité, s’est fait l’écho dimanche d’une attaque contre le groupe.

La filiale visée par cette attaque « a immédiatement pris des mesures de protection spécifiques afin d’arrêter la propagation du rançongiciel« , affirme le groupe dans un communiqué diffusé en RDC et daté du 19 mai. « La société a fait appel à des experts externes en cybercriminalité qui épaulent actuellement les équipes informatiques internes 24h/24. Des investigations sont en cours afin d’évaluer la nature des informations qui auraient pu être rendues accessibles à des tiers« , est-il ajouté.

« Nous nous engageons à agir en toute transparence vis-à-vis de nos partenaires, clients et fournisseurs sur les résultats« , promet le groupe dans ce communiqué.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos