France: le renvoi aux assises de la star Saad Lamjarred annulé par la Cour de cassation

France: le renvoi aux assises de la star Saad Lamjarred annulé par la Cour de cassation

La Cour de cassation a annulé le renvoi aux assises pour viol du chanteur marocain Saad Lamjarred et renvoyé le dossier devant la cour d’appel de Paris, selon un arrêt révélé par le Parisien et consulté par l’AFP. La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris avait estimé en janvier que le chanteur devait être jugé pour viol, après les accusations d’une jeune femme fin 2016. Elle infirmait ainsi une ordonnance rendue en avril 2019 par un juge d’instruction parisien, qui avait requalifié les faits en « agression sexuelle » et « violences aggravées », et l’avait de fait renvoyé en correctionnelle.

Mais l’artiste marocain avait formé un pourvoi en cassation, faisant valoir que l’arrêt de la chambre de l’instruction de la cour d’appel ne respectait pas le code de procédure pénale, n’ayant pas été signé par le président de la chambre de l’instruction.

Dans son arrêt, la Cour de cassation a estimé que « l’arrêt attaqué ne satisfait pas, en la forme, aux conditions essentielles de son existence légale » et renvoyé le dossier devant la chambre de l’instruction.

Dans sa plainte, Laura P. affirmait avoir été agressée à l’âge de 20 ans par le chanteur dans la chambre d’hôtel de ce dernier en octobre 2016, quelques jours avant son concert à Paris, sur fond d’alcool et de drogue. Incarcéré dans la foulée, Saad Lamjarred avait été libéré sous bracelet électronique en avril 2017.

Dans un second volet de la même information judiciaire, le chanteur avait été inculpé pour viol en avril 2017, cette fois pour les faits dénoncés par une jeune Franco-Marocaine affirmant avoir été agressée et frappée par le chanteur à Casablanca en 2015. La plaignante s’était ensuite mise en retrait de la procédure et le juge avait ordonné un non-lieu sur cette partie du dossier.

Le chanteur a également été inculpé en août 2018 pour viol, cette fois après la plainte d’une jeune femme au terme d’une soirée à Saint-Tropez (Côte d’Azur). Il avait ensuite été incarcéré durant deux mois et demi avant d’être libéré sous contrôle judiciaire et contraint de résider à Paris le temps de l’enquête, menée par un juge d’instruction de Draguignan (sud-est).

Originaire de Rabat, Saad Lamjarred a grandi dans une famille d’artistes renommés. Il a commencé à se faire connaître dans le monde arabe en 2007 en participant à l’émission libanaise « Super Star » avant de devenir une star en 2013 avec son titre « Mal Hbibi Malou » (« Qu’arrive-t-il à ma bien-aimée? « ).

Saad Lamjarred reste adulé dans son pays natal malgré ces affaires, qui ont relancé le débat au Maroc sur les violences contre les femmes.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos