RDC : La coopération avec l’Europe continue

RDC : La coopération avec l’Europe continue

L’ambassadeur de l’Union européenne au Congo, le Belge Bart Ouvry, a assuré à Kinshasa que les sanctions européennes visant des responsables congolais n’entamaient pas la coopération entre l’UE et le RDC, a rapporté ce samedi Radio Okapi.

« Je peux vous assurer que des mesures qui portent sur des individus ne touchent en aucun cas notre coopération. Aujourd’hui, nous sommes dans la continuité de notre coopération…, qui porte sur une longue période », a déclaré Bart Ouvry au cours d’une conférence de presse à l’occasion de la Semaine de la diplomatie climatique. La coopération « n’est pas touchée par les aléas politiques, qui portent sur ce que nous percevons aujourd’hui comme une situation très délicate au niveau institutionnel, au niveau du retard dans l’organisation des élections ».

Les sanctions en question visent des responsables que l’UE accuse d’agir contre la décrispation politique en RDC. Le vice-Premier ministre chargé de l’Intérieur Emmanuel Shadary, son prédécesseur Evariste Boshab, les gouverneurs du Haut-Katanga et du Kasaï central ainsi que le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement Lambert Mende figurent notamment sur la liste.
En réaction, Kinshasa aurait établi une liste de dix personnalités, dont le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders, l’eurodéputée Marie Arena ou encore Bart Ouvry, qui pourraient faire eux-mêmes l’objet de sanctions. En ce qui concerne l’ambassadeur de l’UE en RDC, il pourrait être déclaré « persona non grata » et expulsé du pays selon ce document.

Que pensez-vous de cet article?