RDC: cinq rebelles hutu rwandais et un civil tués dans des combats au Sud-Kivu

RDC: cinq rebelles hutu rwandais et un civil tués dans des combats au Sud-Kivu

Cinq rebelles membres d’un groupe armé hutu rwandais et un civil congolais ont été tués jeudi par l’armée gouvernementale congolaise dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), rapporte vendredi un média en ligne, citant des sources locales.

Ces rebelles du Conseil national pour la Renaissance et la Démocratie (CNRD), une dissidence de la rébellion hutu des Forces démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR), ont été abattus après une incursion dans le village Bishaka, situé dans le territoire de Kalehe, au nord de la province du Sud-Kivu, selon le site d’information 7sur7.cd.

« Les rebelles CNRD ont fait incursion mercredi dans le village Bishaka (…). Ils ont pillé plusieurs biens et blessé un notable. C’est ainsi que jeudi ces rebelles ont été aperçus dans la brousse par la population et les FARDC (Forces armées de la RDC, ndlr) et la police ont été directement alertées. Dans les affrontements, cinq éléments rebelles ont été tués », a expliqué un responsable de la société civile locale, James Musanganya.

Selon lui, un civil est également décédé lors de ces affrontements après avoir été touché par balle.

Plus de 2.000 combattants du CNRD et leurs dépendants avaient été rapatriés au Rwanda en décembre et janvier derniers, après des offensives lancées par les FARDC contre les groupes armés présents dans la région.

L’est congolais (Nord-Kivu, Sud-Kivu, Ituri notamment) est en proie aux violences depuis 25 ans. 130 groupes armés y sont actifs, selon le groupe d’étude sur le Congo (GEC) de l’Université de New York.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos