Une ancienne usine sud-africaine de Volkswagen transformée en « clinique corona »

Une ancienne usine sud-africaine de Volkswagen transformée en « clinique corona »

Une ancienne usine du constructeur automobile Volkswagen en Afrique du Sud a été transformée en « clinique corona ». L’hôpital, situé dans la ville portuaire de Port Elizabeth, pourra accueillir jusqu’à 4.000 lits, a annoncé mardi Thomas Schäfer, patron du constructeur automobile dans ce pays. La première partie, avec 1.400 lits, doit être achevée dans un délai de sept semaines. Le gouvernement allemand est intervenu à hauteur de 5,2 millions d’euros dans le projet et Volkswagen y a injecté 1,4 million d’euros. La capacité peut ensuite être portée à 4.000 lits s’il y a une forte demande.

L’usine, d’une superficie de 66.000 mètres carrés, a été utilisée par le constructeur automobile jusqu’à la fin de l’année dernière et devait être vendue.

La transformation est cofinancée par le gouvernement allemand. « Nous vaincrons le virus ensemble à travers le monde, ou pas du tout », a justifié le ministre Gerd Müller.

Au moins 7.220 infections confirmées ont déjà été enregistrées en Afrique du Sud, pays le plus touché du continent. Quelque 138 personnes y ont déjà succombé.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos