Coronavirus: l’ONU redoute des émeutes de la faim en Afrique de l’Ouest

Coronavirus: l’ONU redoute des émeutes de la faim en Afrique de l’Ouest

Le nombre de personnes qui devraient avoir des difficultés à se nourrir dans l’ouest de l’Afrique pourrait doubler dans les six prochains mois, et atteindre le chiffre de 43 millions, en raison des effets, notamment économiques, de la pandémie de coronavirus sur le continent africain. L’Organisation des nations unies (ONU) a dit, mardi à Genève, redouter des émeutes, notamment dans des États comme la Centrafrique et le Burkina Faso. Une « réponse inadaptée » à la crise pourrait attiser des « émeutes civiles » dans une région déjà affectée par des défis sécuritaires et des violences, a affirmé à la presse Elisabeth Byrs, porte-parole du Programme alimentaire mondial (PAM), l’agence onusienne installée à Rome.

Les communautés défavorisées des zones urbaines sont les plus menacées.

Plus de 5,6 millions de personnes sont notamment déplacées et plus de 1,3 million sont réfugiées.

Le PAM s’attend à ce que l’impact économique du Covid-19 fasse « plus de victimes que le virus lui-même ».

« En luttant contre le Covid-19, les pays pauvres risquent de se trouver contraints de faire un dangereux compromis entre sauver des vies ou des moyens de subsistance », a encore estimé la porte-parole du PAM. « Dans le pire des cas, cela signifie sauver des gens du coronavirus et ne les voir que mourir de faim ».

L’agence onusienne a établi un pont aérien vers l’Afrique pour faire face aux restrictions aériennes et d’approvisionnement consécutives à la pandémie.

Dans l’ouest et le centre de l’Afrique, plus de 20 millions d’enfants doivent notamment être soutenus sur le plan alimentaire. Le PAM souhaite prépositionner de la nourriture afin d’assurer les besoins dans les six prochains mois. Afin des respecter la distanciation physique requise, il distribue son assistance couvrant les besoins de plusieurs mois auprès des populations. De leur côté, les donateurs habituels continuent aussi d’aider l’agence onusienne.

L’Afrique est encore relativement peu touchée par la maladie proprement dite. Le bilan global dimanche était de 42.769 cas confirmés et de 1.759 décès. L’Égypte était le pays le plus touché avec 415 décès. En Afrique de l’ouest c’est le Burkina Faso qui avait enregistré le plus grand nombre de victimes (652 cas, 44 décès).​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos