Washington approuve la nomination du premier ambassadeur soudanais en 22 ans

Washington approuve la nomination du premier ambassadeur soudanais en 22 ans

Les Etats-Unis ont donné leur accord pour la nomination du premier ambassadeur du Soudan à Washington en 22 ans, a affirmé lundi le ministère des Affaires étrangères soudanais. Dans un communiqué, Khartoum a indiqué « avoir reçu l’accord du gouvernement des Etats-Unis pour la nomination de Noureddine Sati, ambassadeur extraordinaire du Soudan » à Washington, une première depuis 1998.

Depuis cette date, le Soudan était représenté aux Etats-Unis par un chargé d’affaires.

Début décembre 2019, lors de la visite officielle à Washington du Premier ministre soudanais de transition Abdallah Hamdok, le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo avait annoncé la nomination d’un ambassadeur à Khartoum.

Sans être rompues, les relations entre les deux pays ont été au plus bas pendant les 30 années de régime du président soudanais Omar el-Béchir, renversé en avril 2019 après d’importantes manifestations populaires.

Si les Etats-Unis ont levé en 2017 les sanctions économiques pesant contre le Soudan, Khartoum reste inclus dans la liste noire américaine des Etats soutenant le terrorisme, ce qui continue à brider ses perspectives d’investissements au Soudan.

Diplomate chevronné, Noureddine Sati a été en poste à Paris et aux Nations unies, où il a travaillé sur le maintien de la paix en République démocratique du Congo et au Rwanda.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos