RDC : La maison de Ne Mwanda Nsemi à Kinshasa encerclée

RDC : La maison de Ne Mwanda Nsemi à Kinshasa encerclée

Par MFC

Plusieurs centaines de policiers encerclaient jeudi soir la maison de Ne Mwanda Nsemi à Ma Campagne (Kinshasa). Des négociations étaient en cours pour sa reddition, faute de quoi la police utilisera la force.

Les partisans de Ne Mwanda Nsemi, regroupés dans le parti secte Bundu dia Mayala (ex-Bundu dia Kongo) ont provoqué des violences dans plusieurs localités du Kongo-central, ces dernières semaines. Ils s’en prennent à des « non-originaires » de la province, de préférence lorsqu’ils sont fonctionnaires.

Les Bakongos, majoritaires dans la province, estime être écartés de la gestion de celle-ci au profit d' »étrangers ». S’ils n’approuvent généralement pas la violence déployée par les fidèles de Ne Mwanda Nsemi – qui ont provoqué la mort de plusieurs personnes ces dernières semaines – ils soutiennent ses positions.

RDC : Heurts entre police et Bundu dia Kongo: le retour du désir d’autonomie

Selon une source au Kongo-central interrogée par La Libre Afrique.be, « la chasse aux non-originaires est aussi en partie le fruit d’une frustration accumulée depuis des années. La décentralisation est très mal appliquée en RDC et, surtout, la politique de recrutement. Les compétences provinciales sont minimisées. Nous avons toujours dénoncé les recommandations des faucons des régimes qui se succèdent à Kinshasa. Quand il y a des postes, même d’exécution, ce sont les dignitaires de Kinshasa qui envoient leurs nièces et leurs neveux, leurs sœurs et leurs frères; leurs cousines et cousins etc. »

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos