Afrique : Le tube planétaire sud-africain « Pata Pata » adapté pour lutter contre le coronavirus

Afrique : Le tube planétaire sud-africain « Pata Pata » adapté pour lutter contre le coronavirus

Par AFP

Le tube planétaire de la chanteuse anti-apartheid sud-africaine Miriam Makeba, « Pata Pata » a été adapté avec de nouvelles paroles pour aider à combattre la propagation du coronavirus, a annoncé jeudi l’UNICEF.

Les paroles de cette chanson, sortie en 1967 et devenue un des symboles de la lutte de libération sud-africaine, ont été revisitées pour encourager la distance sociale et les règles d’hygiène, comme se laver régulièrement les mains. « Autrefois surnommée  la chanson la plus joyeusement provocante au monde, elle a été réenregistrée, a indiqué l’UNICEF, pour diffuser des informations et de l’espoir au temps du coronovirus« . 

Née au Bénin, Angelique Kidjo, qui a eu pour mentor Miriam Makeba, chante cette nouvelle version, a précisé l’UNICEF dans un communiqué.

« Pata Pata » signifie « touche touche » dans plusieurs langues sud-africaines. Des couplets de la version modifiée conseillent: « En cette époque de coronavirus, ce n’est pas le temps du toucher… Tout le monde peut aider à combattre Covid-19. Restez à la maison et attendez… Ce n’est pas du pata-pata … Nous devons garder nos mains propres« .

L’original de la chanson a été l’un des plus grands succès de Miriam Makeba.

Connue affectueusement sous le nom de « Mama Africa », elle est décédée à l’âge de 76 ans en novembre 2008, après un concert en Italie.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos