RDC : Trop de pressions, un juge demande a être déporté dans le dossier FONER

RDC : Trop de pressions, un juge demande a être déporté dans le dossier FONER

Trop, c’est trop. C’est ce qu’explique le juge Samutondi Ikomba dans son courrier au président du tribunal de Grande instance de Kinshasa/Gombe.

Dans son courrier de ce mercredi 22 avril 2020 (lire ci-dessous), le juge de grande instance annonce qu’il ne siégera plus dans le dossier concernant le DG du FONER, Fulgence Baramos.

RDC : le patron du Foner sous les verrous

Le DG a été arrêté le 9 avril dernier. Comme son illustre prédécesseur à Makala, Vital Kamerhe, il lui est reproché des  détournements de fonds conséquents. Au moins 20 millions de dollars qui auraient dû servir au réasphaltage de nombreux axes routiers dans les Kivus et les Kasaï.

Toujours en  détention, M. Baramos a vu sa demande de remise en liberté rejetée par le tribunal de paix de Kinshasa/Ngaliema. L’homme et ses défenseurs n’entendent pas en rester là et se sont pourvus en appel devant le tribunl de Grande instance de Kinshasa/Gombe.

C’est là qu’intervient le juge Samy Samutondi Ikomba. Ou plutôt, c’est ici qu’aurait dû intervenir ce juge qui a préféré se déporter dans ce dossier vu l’impossibilité d’agir en toute indépendance, selon son expression. Trop de pression pour le juge dans un « dossier FONER » aux accents de plus en plus politiques.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos