RDC: au moins 14 morts dans des affrontements dans la province du Kongo central

RDC: au moins 14 morts dans des affrontements dans la province du Kongo central

Au moins 14 personnes ont été tués mercredi dans des affrontements entre forces de sécurité et des rebelles dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo (RDC), près d’une route vitale pour l’approvisionnement de Kinshasa et ses dix millions d’habitants en pleine pandémie du coronavirus, a-t-on appris de source officielle. « A l’heure actuelle, il y a 14 morts et trois blessés graves », a déclaré un responsable de la Direction générale des migrations (DGM), Lievain Mayala, à propos de ces affrontements provoqués par des adeptes de la secte Bundu Dia Kongo (BDK) à Songololo, le long de la RN1 entre Kinshasa et le principal débouché maritime du pays, le port de Matadi.

Ces incidents font suite à d’autres accrochages récents entre les forces de l’ordre et les adeptes de BDK.

La secte Bundu Dia Kongo se propose de reconstituer le royaume du Kongo tel qu’il existait au XVe siècle, avant la colonisation, de l’Angola au Gabon, avec son chef, l’ex-député Ne Muanda Nsemi, en chassant de leurs terres tous les non-originaires.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos