Le Premier ministre du Lesotho déploie l’armée pour « rétablir la paix et l’ordre »

Le Premier ministre du Lesotho déploie l’armée pour « rétablir la paix et l’ordre »

Le Premier ministre du Lesotho Thomas Thabane, contesté depuis sa mise en cause dans le meurtre de son ex-femme, a annoncé samedi que l’armée avait été déployée dans le petit royaume pour y « rétablir la paix et l’ordre ». « Nous sommes surpris que certaines personnes et institutions (…) s’en prennent aux principes et à l’autorité qui assurent la stabilité et la démocratie dans le pays », a déclaré M. Thabane lors d’un discours à la radio et à la télévision nationale.

« Nous avons donc déployé l’armée pour reprendre le contrôle de la situation (…) et rétablir la paix et l’ordre », a poursuivi le chef du gouvernement.

Des soldats armés et équipes de casques et de gilets pare-balles patrouillaient samedi matin à pied ou à bord de véhicules blindés dans les rues de la capitale Maseru, a constaté une journaliste de l’AFP.

Le Lesotho traverse une sérieuse crise politique depuis la mise en cause il y a plusieurs mois de M. Thabane, 80 ans, dans l’assassinat le 14 juin 2017 de son épouse de l’époque, Lipolelo Thabane, avec laquelle il était alors en instance de divorce.

A la tête du petit royaume depuis plus de deux ans, M. Thabane devrait être bientôt formellement inculpé pour sa participation à cette affaire.

Privé du soutien de son parti, la Convention de tous les Basotho (ABC), depuis que l’affaire a éclaté sur la place publique, Thomas Thabane avait annoncé en février sa démission « d’ici à la fin juillet ».

L’ABC et plusieurs partis d’opposition ont annoncé le mois dernier être parvenus à un accord pour remplacer l’actuelle équipe ministérielle dès que possible.

Le Lesotho a été placé sous confinement total jusqu’au 21 avril pour cause d’épidémie de coronavirus.

Dans le cadre de ces mesures, Thomas Thabane avait ordonné la suspension des travaux du Parlement pour trois mois. Mais vendredi, la Cour constitutionnelle du pays a annulé cette décision.

Enclavé au milieu de l’Afrique du Sud, le petit royaume montagneux du Lesotho a connu depuis son indépendance en 1966 une histoire politique instable rythmée de coups d’Etat militaires. PVO/​

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos