Afrique du Sud: le gouvernement renonce à soutenir encore South African Airways

Afrique du Sud: le gouvernement renonce à soutenir encore South African Airways

Le gouvernement sud-africain a annoncé mardi refuser d’accorder une énième aide d’urgence de 10 milliards de rands (500 millions d’euros) à la compagnie aérienne nationale South African Airways (SAA), dont la situation très délicate s’est aggravée avec la pandémie de nouveau coronavirus. Lourdement endettée et récemment placée en redressement, la compagnie aérienne publique n’a enregistré aucun bénéfice depuis 2011 et ne survit que sous perfusion permanente d’argent public.

L’arrêt quasi-total du trafic aérien mondial, causé par la crise sanitaire actuelle, a rendu encore plus aléatoire la survie de SAA, qui emploie 5.200 salariés.

« Le gouvernement est incapable de fournir d’autres fonds pour financer le plan de sauvetage (de la compagnie), au-delà de ceux déjà apportés », ont fait savoir les autorités sud-africaines dans une lettre aux administrateurs provisoires de la compagnie, citée par la presse locale. Pour les analystes, cette décision sonne l’arrêt de mort de la compagnie.

« Nous pensons que (les administrateurs) vont encore attendre un peu mais ils seront forcés de demander à la justice la liquidation », a commenté l’économiste Peter Attard Montalto, du cabinet Intellidex.

Symbole de la mauvaise gestion des entreprises publiques qui a caractérisé le règne de l’ex-président de l’Afrique du Sud Jacob Zuma (2009-2018), SAA a été contrainte de supprimer de nombreuses liaisons ces derniers mois.

Dans un communiqué, le ministère des Entreprises publiques a indiqué mardi soir qu’il travaillait à « définir un modèle économique et un modèle financier durable pour la compagnie en difficulté ». « Nous avons la conviction que l’Afrique du Sud a besoin de compagnies aériennes viables et durables », a-t-il ajouté.

La pandémie de Covid-19 devrait provoquer un recul de -6,1% de la croissance économique du pays en 2020, selon les dernières prévisions de sa Banque centrale.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos