Réunion du comité d’urgence de l’OMS sur Ebola en RDC

Réunion du comité d’urgence de l’OMS sur Ebola en RDC

L’OMS a annoncé mardi que son comité d’urgence sur la fièvre hémorragique Ebola en République démocratique du Congo (RDC) se réunissait à nouveau dans la journée pour décider si l’épidémie, qui a repris, constitue toujours une urgence internationale. « Il y actuellement, trois cas: deux sont décédés et un est en vie », a indiqué une porte-parole de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève, Margaret Harris, au cours d’un point de presse virtuel.

Le comité d’urgence de l’OMS, qui s’était déjà réuni vendredi, doit décider si l’épidémie d’Ebola en RDC constitue encore ou pas une « urgence sanitaire de portée internationale », a-t-elle indiqué, précisant qu’une décision était attendue dans la journée.

La RDC et l’OMS s’apprêtaient à proclamer officiellement la fin de l’épidémie lundi, encouragées par la disparition de nouveaux cas et la sortie de la dernière patiente d’un centre de traitement d’Ebola à Beni (est) le 3 mars. Mais leurs espoirs ont été douchés à trois jours de l’échéance, avec l’annonce vendredi de la mort d’un homme de 26 ans dans le territoire de Beni, l’un des épicentres de l’épidémie de fièvre hémorragique qui a tué 2.276 personnes depuis sa déclaration le 1er août 2018 dans l’est du pays. Un deuxième décès, celui d’un enfant, a été enregistré dimanche dans la ville de Beni. Ce deuxième cas a fréquenté un même centre de santé que la victime enregistrée vendredi.

La RDC doit désormais attendre 42 jours (deux fois la durée maximale d’incubation) sans nouveaux cas pour proclamer la fin de cette dixième épidémie sur le sol congolais.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos