Coronavirus: l’Afrique subsaharienne devrait entrer en récession en 2020

Coronavirus: l’Afrique subsaharienne devrait entrer en récession en 2020

L’Afrique subsaharienne devrait entrer en récession en 2020, à cause de la pandémie de nouveau coronavirus, une première en plus d’un quart de siècle, a prévenu jeudi la Banque mondiale. La pandémie de Covid-19 « a un impact considérable sur la croissance en Afrique subsaharienne qui, selon les prévisions, devrait chuter brutalement de +2,4% en 2019 à une fourchette comprise entre -2,1 et -5,1% en 2020, la première récession dans la région depuis plus de vingt-cinq ans », selon un communiqué de la Banque mondiale.

« La pandémie de Covid-19 teste les limites des sociétés et des économies à travers le monde et les pays africains seront probablement particulièrement frappés », a estimé Hafez Ghanem, vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique.

« Alors que la plupart des pays dans la région sont touchés à des degrés divers par la pandémie, le réel produit intérieur brut devrait, selon les prévisions, sévèrement chuter, en particulier dans les trois plus importantes économies (d’Afrique subsaharienne), le Nigeria, l’Angola et l’Afrique du Sud », a poursuivi la Banque mondiale dans son communiqué.

La pandémie a « aussi le potentiel de déclencher une crise d’insécurité alimentaire en Afrique, avec une production agricole qui pourrait se contracter entre 2,6%, selon le scénario le plus optimiste, et 7%, si il y a des obstructions dans la commercialisation » des denrées alimentaires, selon la Banque mondiale.​

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos