La France commémore le 26e anniversaire du génocide au Rwanda

La France commémore le 26e anniversaire du génocide au Rwanda

La France a salué mardi la mémoire des victimes du génocide au Rwanda, à l’occasion de la commémoration de son 26e anniversaire, mais sans qu’aucune manifestation ne soit organisée en raison de la crise du coronavirus, a annoncé la présidence de la République. « La France commémore officiellement ce 7 avril le 26ème anniversaire du génocide des Tutsi, conformément à la décision prise l’an dernier par le président de la République », a indiqué la présidence. Mais, compte tenu du confinement, « aucun rassemblement public n’a lieu à Paris et dans les différentes villes de France ».

A l’occasion du 25e anniversaire du génocide, en 2019, le président français Emmanuel Macron avait annoncé « une journée de commémoration » du génocide en France le 7 avril.

Cette année, « la France, sur son territoire comme à l’étranger, s’associe au peuple rwandais pour honorer la mémoire des victimes et salue sa capacité de réconciliation », a souligné l’Élysée.

Elle « réitère son engagement à faire en sorte que le génocide des Tutsi prenne toute sa place dans notre mémoire collective, tant par le travail de mémoire que par l’éducation et la lutte contre l’impunité ».

En février, le président rwandais Paul Kagame avait salué, dans un entretien au magazine ‘Le Point’, l' »amélioration » des relations entre Paris et Kigali, longtemps empoisonnées par le génocide de 1994.

Le Rwanda a longtemps accusé la France de « complicité » dans le génocide de 1994 qui fit 800.000 morts selon l’ONU, principalement dans la minorité tutsi. Des accusations réfutées par Paris qui a toujours défendu son opération militaire Turquoise, dépêchée en juin 1994 au Rwanda pour y créer une zone humanitaire.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos