Coronavirus en Côte d’Ivoire: croissance divisée par 2 et plan de soutien

Coronavirus en Côte d’Ivoire: croissance divisée par 2 et plan de soutien

La croissance économique de la Côte d’Ivoire devrait être divisée par deux, à 3,6% en 2020, à cause de l’épidémie de coronavirus, selon le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, qui a annoncé mardi un vaste plan de soutien économique et social.

« Notre croissance économique estimée à 7,2% pour l’année 2020, serait réduite de moitié à 3,6%, dans l’hypothèse d’une maîtrise de la pandémie fin juin », a-t-il déclaré dans une adresse à la nation sur la télévision publique.

« L’impact lié au covid-19 est déjà perceptible sur l’économie nationale (…), de nombreux secteurs clés de notre économie sont touchés », et « les populations sont durement frappées », a estimé M. Gon.

« Pour atténuer l’impact de la pandémie », le Premier ministre, en course pour l’élection présidentielle d’octobre, a annoncé un plan de soutien « économique, social et humanitaire » d’un montant de « 1.700 milliards de francs CFA »(2,6 milliards d’euros), soit « environ 5% du PIB » ivoirien.

Ce plan comprend une panoplie de mesures de soutien aux entreprises, notamment les petites et moyennes entreprises et celles du secteur informel (suspension du paiement de taxes, d’impôts, de charges sociales…).

Il comprend également un fonds de soutien spécifique pour les grandes cultures agricoles d’exportation (cacao, noix de cajou, hévéa..), richesses de l’économie ivoirienne.

Enfin des mesures spécifiques sont prises en faveur des populations les plus pauvres, telles que la prise en charge par l’Etat des factures d’électricité et d’eau. « Cela concerne plus d’un million de ménages, soit environ six millions de nos concitoyens » (sur une population totale de 26 millions d’habitants), a précisé M. Gon.

Dans le plan figure un « fonds de solidarité » de 170 milliards FCFA « pour financer les populations les plus vulnérables, à travers l’élargissement des filets sociaux », a-t-il souligné.

Amadou Gon Coulibaly est le candidat du parti au pouvoir pour l’élection présidentielle d’octobre. Il espère succéder à l’actuel président Alassane Ouattara, au pouvoir depuis 2011, et qui ne se représente pas.

L’action économique du président Ouattara est largement saluée, avec une Côte d’Ivoire championne de la croissance en Afrique. Mais les observateurs lui reprochent une action sociale insuffisante, avec une pauvreté toujours très forte. En 2019, le pouvoir avait lancé un « programme social du gouvernement » sur deux ans.

La Côte d’Ivoire est officiellement peu touchée par l’épidémie provoquée par le nouveau coronavirus, avec 179 cas de contamination dont un décès, selon le dernier bilan mardi. Un couvre-feu a été instauré et Abidjan, la capitale économique, a été isolée.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos