Coronavirus – RDC: premier cas hors de Kinshasa, au Nord-Kivu

Coronavirus – RDC: premier cas hors de Kinshasa, au Nord-Kivu

Les autorités sanitaires de la République démocratique du Congo ont annoncé vendredi un cas de coronavirus dans la province du Nord-Kivu (est), le premier signalé en dehors de Kinshasa, à la veille d’un « confinement total » de la capitale pendant quatre jours. Des acteurs de la société civile redoutent des tensions à la veille du premier « confinement total » de quatre jours à Kinshasa, où la majorité des quelque dix millions d’habitants vit au jour le jour, souvent sans eau courante ni électricité.

La RDC comptait 54 cas pour quatre décès jeudi à 17h00 GMT (18H00 heure belge), a indiqué le responsable de l’équipe de riposte au coronavirus, le professeur Jean-Jacques Muyembe.

L’origine du cas annoncé dans le Nord-Kivu, à la frontière avec le Rwanda et l’Ouganda, province touchée par une épidémie d’Ebola dont la fin doit être proclamée le 12 avril, est encore en cours d’investigation », a-t-il ajouté, sans autre précision.

L’épidémie qui frappe le Nord-Kivu est la deuxième la plus grave depuis l’identification du virus, avec 2.264 morts enregistrés depuis sa déclaration le 1er août 2018, principalement dans la région de Beni, à 350 km au nord du chef-lieu Goma.

Aucun nouveau cas n’a été enregistré depuis 37 jours, a indiqué jeudi l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Des Casques bleus des Nations unies et de nombres ONGs étrangères interviennent au Nord-Kivu, province agitée par la violence de dizaines de groupes armés depuis 25 ans.

Le président Félix Tshisekedi a décrété mercredi soir l’isolement de Kinshasa des autres provinces pour éviter la propagation du Covid-19 dans le plus vaste pays d’Afrique subsaharienne (2,3 millions de km2, au moins 80 millions d’habitants).​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos