RDCongo: Ituri: le chef milicien Ngudjolo neutralisé

RDCongo: Ituri: le chef milicien Ngudjolo neutralisé

Par Marie-France Cros.          

Qu’est-il arrivé au chef de la milice Codeco qui sème la mort en Ituri depuis trois ans ? Si les détails diffèrent, d’un media à l’autre, tous s’accordent sur un point : il est maintenant hors d’état de nuire.

Selon « Politico.cd et « Le 4ème pouvoir », Justin Ngudjolo a été blessé et arrêté par l’armée congolaise mercredi après-midi. Radio Okapi en revanche, affirme qu’il a été tué.

Il est tombé, avec son épouse, son chauffeur et quelques miliciens, dans une embuscade tendue à Mokpa, territoire de Djugu, par des militaires congolais. Le groupe revenait de l’enterrement d’un des membres de leur milice Codeco (Coopérative pour le développement du Congo), à Kpandroma. Selon Radio Okapi, quatre autres miliciens et un militaire auraient été tués dans l’affrontement.

Extrêmement violent

La Codeco sème la désolation depuis 3 ans dans les territoires de Djugu et Mahagi, en Ituri (nord-est du Congo). En juin dernier, la Monusco avait qualifié ce groupe armé d’ « extrêmement violent ». Les hommes de Ngudjolo prétendent’ défendre les intérêts des agriculteurs Lendus face aux éleveurs Hemas, mais d’aucuns les soupçonnent d’être téléguidés pour fomenter des troubles dans cette province. La plupart des voix en Ituri s’accordent à attribuer à la Codeco la principale responsabilité dans les massacres qui ont fait plusieurs centaines de morts en 3 ans et déplacé 300.000 personnes.

Que pensez-vous de cet article?