La nouvelle élection présidentielle au Malawi fixée au 2 juillet

La nouvelle élection présidentielle au Malawi fixée au 2 juillet

La Commission électorale malawite (MEC) a fixé lundi au 2 juillet prochain la date de l’élection présidentielle organisée après l’annulation, pour cause de fraude, du scrutin remporté en mai 2019 par le président sortant Peter Mutharika. « La MEC annonce que l’élection aura lieu le 2 juillet », a déclaré lors d’une conférence de presse sa présidente, Jane Ansah.

Début février, la Cour constitutionnelle, saisie par l’opposition, avait invalidé la présidentielle de mai 2019, remportée de justesse, selon les résultats de la MEC, par le chef de l’Etat sortant Peter Mutharika.

Ce dernier avait devancé de moins de 159.000 voix Larazus Chakwera, à la tête du principal parti d’opposition, le Parti du congrès du Malawi (MCP).

La Cour constitutionnelle avait justifié l’invalidation du scrutin par les « irrégularités systématiques et graves », notamment le recours au liquide correcteur blanc sur de nombreux procès-verbauxe. Elle avait ordonné l’organisation d’un nouveau scrutin « dans les 150 jours ».

La date du 2 juillet tombe « 149 jours après le jugement » de la Cour constitutionnelle, a ajouté la MEC lundi, pour expliquer la date choisie.

C’est la première fois qu’un scrutin est annulé au Malawi, petit pays d’Afrique australe stable, et la deuxième fois sur le continent, après l’invalidation de la présidentielle au Kenya en 2017.​

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.