Coronavirus: en RDC, Lubumbashi confiné, appel à mettre Kinshasa « en quarantaine »

Coronavirus: en RDC, Lubumbashi confiné, appel à mettre Kinshasa « en quarantaine »

Forces de sécurité dépoloyées, magasins fermés, rues désertes: le confinement a été mis en place lundi à Lubumbashi, deuxième ville de la République démocratique du Congo, sur ordre des autorités provinciales après l’arrivée de deux cas suspects en provenance de Kinshasa. Des parlementaires congolais ont d’ailleurs demandé l’isolement et la mise en quarantaine de la capitale Kinshasa pour éviter la propagation du Covid-19 dans le plus grand pays d’Afrique sub-saharienne qui s’étend sur 2,3 millions de kilomètres carrés et compte au moins 80 millions d’habitants. Kinshasa -au moins dix millions d’habitants- concentre les 30 cas officiellement déclarés depuis le 10 mars, dont deux décès.

Les deux cas diagnostiqués dimanche à Lubumbashi après un test rapide doivent encore être confirmés par l’Institut national de recherche biomédicale (IRNB) à Kinshasa, a précisé le ministre de la Santé du gouvernement central, Eteni Longondo.

Il s’agit de deux passagers arrivés dimanche à bord d’un d’un vol régulier en provenance de Kinshasa, selon le gouverneur de la province du Haut-Katanga. L’avion transportait 77 passagers au total.

« Il est décrété sur toute l’étendue de la province du Haut-Katanga 48 heures de confinement total dès ce lundi 23 mars », a ajouté le gouverneur de cette province riche en cuivre et cobalt, Jacques Kyabula. Il s’agit de « permettre aux autorités d’identifier le reste des passagers de cet avion pour leur mise en quarantaine ».

A Kinshasa, quatre parlementaires ont demandé au président Félix Tshisekedi de « placer Kinshasa, la capitale nationale, en quarantaine et l’isoler du reste du pays ».​

Que pensez-vous de cet article?